« Appartements privés » et convivialité

 

 

La petite maison de Vertou cache bien son intérieur décloisonné, lumineux avec ses  murs clairs et la vue sur le jardin. Désormais, sur un grand plateau fait de larges lattes de parquet, la cuisine ouverte cohabite avec le séjour de façon conviviale.

 

 

                     Avant les travaux, les pièces se répartissaient de façon traditionnelle dans la maison.

 

La cuisine était déjà semi-ouverte sur le séjour avec un passage et un muret de type bar. Derrière, se trouvait la petite table pour les repas quotidiens. Une porte fenêtre vitrée permettait d’aller au jardin.

Le passage était étranglé entre le canapé et la cuisine, l’espace salon était confiné dans un coin.

 

                          Après les travaux,  la cuisine s’est entièrement ouverte sur la salle à manger

 

 

La cloison est tombée et la cuisine perd de sa profondeur au profit du séjour.  Là, les canapés peuvent reculer et faire de l’espace autour du meuble télé.                                                                                                               Afin de pouvoir appuyer l’îlot au mur extérieur, la porte fenêtre est remplacée par une fenêtre simple.

 

 

                                                           L’espace repas est confié aux cuisines SCHMIDT

Dans cette configuration en L, les armoires fours, froid et rangement se placent aux extrémités. Un élément haut longiligne à abattants se détache sur le mur peint en gris. Des rangements accessibles de la cuisine et de la salle à manger se glissent sous l’îlot tout en libérant un coin repas pour 2 à 3 personnes. Détail non négligeable, des prises sont installées côté cuisine pour brancher le grill pain et la radio posés sur le plan de l’îlot. A la même hauteur que le plan de travail, l’îlot permet de préparer et de prendre des repas quotidiens avec la vue sur le jardin. Il délimite l’espace cuisine.

 

 

Pour cette cuisine, les propriétaires ont choisi des façades blanches mates, un plan de travail en granit côté évier et cuisson et un plan stratifié imitant la pierre sur l’îlot.

 

 

                                          Deux radiateurs verticaux assurent le chauffage de tout le volume.

 

            Passons maintenant à la partie privée de la maison.

 

 

Avant, le couloir assez sombre dessert trois chambres, une salle de bain et une salle d’eau.

Une circulation différente à permis la réalisation d’une suite parentale fonctionnelle tout en gardant une chambre pour les invités.

Il y avait quelques solutions intéressantes pour cet « appartement privé »

 

 

Une simple porte coulissante en bout de couloir nous permettait de pénétrer dans un espace chambre, salle d’eau et dressing. Proposition A

 

 

 

 

 

 

Dans l’agencement B, l’espace privé forme un L. La salle d’eau s’ouvre directement sur la chambre.

 

 

 

 

 

 

C’est la configuration C qui est retenue avec deux accès. Le dressing complété d’un convertible se place entre la chambre et la salle d’eau.

 

 

 

 

Des portes coulissantes permettent une circulation fluide de la chambre vers le dressing et de celui-ci vers la salle d’eau.

 

 

La porte de gauche s’ouvre sur la chambre. Au fond du couloir l’accès à la salle de bain est condamné, il est réservé aux propriétaires. La lumière qui joue avec le graphisme de la suspension bois apporte tout son charme à ce passage devenu clair.

 

Dans la salle de bain, la baignoire est remplacée par une douche de 140 x 90 fermée par une grande paroi de verre latérale. La faïence décore l’espace douche jusqu’au plafond de ses petites touches de couleurs grises, beiges, brunes et bleues. Un joli meuble vasque SOON de SANIJURA et sa colonne s’appuient sur un mur beige rosé.

 

 

 

                                Resté à sa place d’origine, le petit coin a fait l’objet de soins particuliers

 

 

Choix du très original lave main CONE de DECOTEC fixé sur une faïence à motifs géométriques. Le caisson sous la vasque cache des tuyaux. La peinture marron glacé scinde les toilettes en deux à la hauteur du bati support. L’attention se porte sur les éléments en céramique blanche.

 

 

 

 

A part la cuisine qui s’habille de tonalité franches, blanc, noir et gris, toute la maison est une harmonie de teintes douces et chaudes qui s’ajoutent au blanc. Les murs sont peints dans une déclinaison de sable, beige, marron sur un sol couvert de lattes vinyles imitant le bois de manière bluffante.